carte Vendée à vélo
 

Faire une recherche :  

7/8/13Sud-Vendée

Jour 1 : La Roche/Yon - La Tranche/Mer (54km)

Dernière sortie avant le départ pour l'Amérique, et c'est dans le Sud-Vendée que mes roues me mènent.

Le dolmen de la Frébouchère (34) témoigne d'une vie pré-historique importante dans cette partie du département, et le CAIRN à St Hilaire la Forêt est un musée vivant et ludique qui permet de revivre à l'époque de nos ancêtres.

dolmen de la Frébouchère


Le rythme est en mode promenade à partir de Longeville sur la piste cyclable qui serpente en bord de mer parmi les forêts, les plages de sable sans fin, la station balnéaire de la Tranche/Mer, les campings, et les résidences secondaires.
Les campings sont tous complets, ce sera donc un bivouac sur la plage (35)

la Belle Henriette



Jour 2 : La Tranche/Mer - La Roche/Yon (92km)

Suite de la promenade d'hier jusqu'à la pointe de l'Aiguillon/Mer, avec vue en face sur l'île de Ré, puis retour par la Dive (36), promontoire rocheux dominant les polders

la Dive


puis par Moricq et son ancien donjon (37) qui commandait l'entrée du Lay à l'époque où l'océan remontait jusque là.

tour de Moricq


 


 

 
2/8/13Sud-Est : boucle de 3 jours

Jour 1 : La Roche/Yon – barrage de Rochereau (52,8km)

 

Départ tardif pour cette boucle, je rejoins donc le barrage de Rochereau en suivant la piste cycable de l'est par intermittence.

 

château de la Grève (23) à St Martin des Noyers du 12ème siècle, qui connut son apogée au 17ème siècle grâce au sieur Durcot, un proche d'Henri IV

château de la Grève

 

 

Moulin Baron (24) à Ste Cécile de 1835 qui servait à moudre le grain des fermes du bocage

Moulin Baron Ste Cécile

 

 

château de Sigournais (25) , exemple de l'architecture militaire du Moyen-Age en Vendée

Sigournais

 

 

barrage de Rochereau (25) où j'arrive au soir pour profiter de la fraîcheur des rives

barrage de Rochereau


Le Prieuré de Grammont*, à St Prouant, fut fondé vers 1200 sous l'impulsion de Richard cœur de Lion. L'ensemble est remarquablement conservé. On y visite la cuisine, le réfectoire (photo ci-dessous), le cloître, la salle du chapitre et la chapelle.

prieuré de Grammont salle à manger

 

 

Jour 2 : barrage de Rochereau – Vouillé les Marais (111,4km)

 

Je gagne Vouvant (26) assez vite par les chemins de traverse. Estampillé parmi les plus beaux villages de France, Vouvant mérite une halte à l'ombre de sa tour Mélusine, de son église romane commencée en 1028 dont il faut observer les nombreux modillons de la façade extérieure ou le bestiaire des chapiteaux intérieurs, de ses ateliers de peintres, des rives de la Mère.

Vouvant tour Mélusine

 

 

La suite, ce sont dix kilomètres de sentiers dans la forêt domaniale de Mervent, bien agréable à traverser à l'abri de ses chênes rouvre malgré le relief parfois accidenté (27).

forêt de Mervent

 

 

En quittant la forêt, la piste cyclable contourne Fontenay-le-Comte* (28) par l'Est sans s'y arrêter. Dommage. L'ancienne préfecture du département, pourrait faire office de capitale culturelle de la Vendée, grâce à son passé humaniste, véritable foyer de la Renaissance dans le Bas-Poitou. Elle est classée ville d'art et d'histoire.

Des noms illustres y sont nés ou passés : François Rabelais, François Viète, Nicolas Rapin ou Georges Simenon...

Fontenay bourg médiéval

 

musée et église



crypte de l'église

crypte cathédrale Fontenay

 

place Belliard

Fontenay place Belliard

 

place Viète

Fontenay place Viète

Je continue ma remontée dans le temps en passant à l'abbaye de Nieul sur l'Autize* (29).

Nieul sur l`Autize

 

Fondée en 1068, devenue abbaye royale en 1122 grâce à Aliénor d'Aquitaine, elle est admirablement bien conservée, et la visite interactive en fait une halte obligée.

abbaye de Nieul sur l`Autize

abbaye de Nieul sur l`Autize cloître

L'église est elle en entrée libre, et l'inclinaison des colonnes de la nef au fil du temps à cause de fondations trop fragiles mérite le coup d'oeil.


pilier église Nieul sur l`Autize

 

A moins de 15 kilomètres, l'abbaye de Maillezais* (30) vaut elle aussi une demi-journée de visite. Cet immense vaisseau à demi-détruit surplombant le marais cache un ensemble conventuel qu'il faut aller admirer.

Les ombres de Rabelais et d'Agrippa d'Aubigné planent sur l'abbaye, qui est également associée à l'assèchement des marais voulu par les moines hollandais.


Maillezais cathédrale St Pierre

 

Je finis donc ma journée de vélo dans ce marais poitevin, ou Venise verte, en longeant de nombreux canaux, en remontant le cours de la Vendée, avant de bivouaquer en bord de rivière à Vouillé les Marais.

 

 

Jour 3 : Vouillé les Marais – La Roche/Yon (87km)

 

Je continue le matin ma progression dans le marais jusqu'à St Michel en l'Herm (31) et son abbaye, érigée pour la première fois en 682 par des moines de Noirmoutier et qui eut le cardinal de Mazarin à sa tête. Aujourd'hui domaine privé, la visite se fait à heures fixes.

abbaye de St Michel en l`Herm

 

 

Je file plein nord l'après-midi, gagne l'observatoire du Gorgeais à Lairoux en longeant le cours du Lay, puis le village de la Claye (32). L'église est fermée à clé, mais le propriétaire de l'ancien château qui m'a vu arriver m'ouvre la porte. Je peux y admirer le retable de style naïf, véritable joyau, ainsi que l'originale horloge à cages.

village de la Claye


retable chapelle de la Claye

 

A partir de Piquet (33), je remonte le cours du Yon jusqu'à la préfecture, terme de cette boucle.

Piquet

 

* sites ayant fait l'obet d'une visite antérieure

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


 
Laisser un commentaire sur cet article (1 commentaire déjà posté)


 

 
27/7/13Les Sables d'Olonne

Capitale touristique du département, la ville des Sables d'Olonne attire chaque année de nombreux estivants, grâce à sa « plus belle plage d'Europe », dixit les brochures de la fin du 19ème siècle de la SNCF, qui mettait la station balnéaire à seulement 9 heures de Paris.

Depuis le TGV a bien réduit la distance.

 

L'entrée du port est signalé par la tour d'Arundel, du côté de La Chaume. Le musée maritime s'y trouve. Malheureusement la violente pluie d'orage de l'après-midi à inondé le sous-sol et rendu la visite impossible.

Je me contenterai de regarder passer les voiliers qui vont se ranger le long des pontons qui accueillent tous les 4 ans les catamarans de course du Vendée Globe.

entrée port Sables d`Olonne

 

tour d`Arundel


voilier La Chaume

port de plaisance des Sables



Depuis les venelles du centre (sans doute les plus étroites du pays), je gagne le Musée de l'Abbaye Sainte-Croix. L'abbaye construite au 17ème siècle est depuis les années 1960 propriété de la ville.

Le premier étage est entièrement consacré à l'art contemporain, avec une aile dédiée à Gaston Chaissac, qui a vécu dans l'indifférence dans la commune vendéenne de Sainte-Florence.

musée abbaye Sainte Croix

 

Gaston Chaissac
                                         Gaston Chaissac


Changement de décor au deuxième étage, avec une salle rétrospective sur la pêche sablaise, mais aussi sur les coiffes, costumes ou artistes de la ville. A voir.

 

Passage obligé par le remblai...

plage des Sables

 

... à nouveau par les venelles où il fait bon prendre le frais ...

venelle Les Sables



puis la journée se termine sur la plage de Paracou, désertée en ce début de soirée un peu frais.

plage de Paracou mouette



plage de Paracou



plage de Paracou coucher de soleil

 

 

 

 


 


 

 
24/7/13Nord-Est : boucle de 3 jours

Jour 1 : La Réorthe – La Forêt/Sèvre (62km)

 

Je commence l'itinéraire cyclable à Bazoges-en-Pareds (8), dont le donjon carré, vestige du château fort, se visite, ainsi que le jardin médiéval.


donjon de Bazoges

 

 

Je rejoins ensuite Mouilleron-en-Pareds (9), où la maison natale de Georges Clemenceau sert aujourd'hui de musée national pour les deux illustres hommes natifs de la commune : le Tigre et le Maréchal de Lattre de Tassigny.

Sur la colline, à 184m d'altitude, le site des Moulins offre une vue sur la campagne environnante.

moulins de Mouilleron-en-Pareds

 

En remontant vers le nord, une halte s'impose au manoir des sciences de Réaumur (10) dans le village éponyme.

manoir de Réaumur
 

Je laisse le vélo à l'ombre de l'arbre et arpente les deux niveaux du manoir pour faire plus ample connaissance avec ce savant génial du 18ème siècle.

Outre l'invention du thermomètre au mercure, on y découvre son insatiable curiosité pour tous les domaines scientifiques : exploitation raisonnée du bois, étude de l'acier, étude des insectes ou des animaux marins … et un des premiers à comprendre l'importance de partager les découvertes scientifiques : un véritable précurseur !

 

Pour terminer cette première journée, je trouve un bivouac à l'écart de la piste près du village de la Forêt/Sèvre (11).


château Forêt/Sèvre

 

 

 


 

Jour 2 : La Forêt/Sèvre – Mortagne/Sèvre (73,5km)

 

Je retrouve la piste cyclable au niveau du château fort de St Mesmin (12), forteresse médiévale du 14ème siècle. Il est malheureusement trop tôt pour la visite.


château de St Mesmin

 

 

Des éclairs illuminent le ciel vers l'ouest, et je n'échappe pas à la pluie jusqu'à mon arrivée à Pouzauges (13).

Je fais la visite guidée du donjon de type niortais, imposant vestige de l'ancienne forteresse médiévale construite au 12ème siècle.

Catherine de Thouars, épouse de l'inquiétant Gilles de Rais, a transformé le donjon en résidence au 14ème siècle pour échapper à la compagnie de son mari.


donjon de Pouzauges

 

A midi, avec le retour du soleil, je profite de l'ombre du Bois de la Folie pour déjeuner avec vue sur la plaine bocagère vendéenne qui s'étend jusqu'à la mer.

 

Je gagne St-Michel Mt Mercure (14) par la route.

L'église, située à 290 mètres sur la plus haute colline de Vendée, se signale par une absence de marque : la statue monumentale de l'archange St-Michel, copie de celle de Notre-Dame de Fourvières à Lyon.

Réalisée en cuivre rouge dorée, d'un poids de 1200 kg et haute de 9m60, la statue a été complètement désassemblée en janvier 2013, pour subir un micro-gommage à Marsac sur l'Isle, près de Périgueux. L'échafaudage courant vers le clocher reste le seul témoin de son enlèvement provisoire.


église St Michel Mt Mercure

 

 

Je récupère la piste cyclable qui longe le Petit Lay (15) en plongeant sur St-Mars-la-Réorthe puis remonte à droite vers les Epesses, en laissant à gauche le plus important site touristique de Vendée, à savoir le Puy du Fou.

lac Petit Lay


Les villages, comme Mallièvre (16), apparaissent au détour des nombreuses montées et descentes de ces vieilles « montagnes » primaires.

Mallièvre

La piste, qui longe de près ou de loin la Sèvre nantaise, est de loin la plus ardue du département. Quelques passages se négocient en descendant du vélo.

 

St-Laurent-sur-Sèvre (17), avec ses collèges et églises catholiques, est le centre religieux de Vendée.

La basilique Saint Louis-Marie de Montfort fut nommée ainsi en mémoire du célèbre Père missionnaire du 18ème siècle. Il y est enterré.


basilique St Laurent/Sèvre

 

 

Je m'arrête pour la nuit un peu après Mortagne (18) dans un bois qui surplombe la rivière.


Mortagne/Sèvre

 

 



 

Jour 3 : Mortagne/Sèvre – La Roche-Sur-Yon (118km)

 

En suivant la piste, toujours aussi éprouvante sous le soleil, j'arrive à Tiffauges (19) avec sa puissante forteresse médiévale, demeure de Gilles de Rais devenu le légendaire Barbe-Bleue.

Avec ses spectacles et animations, la visite peut prendre facilement une demi-journée.


chateau de Tiffauges

 

 

Je délaisse la piste cyclable qui rejoint Montaigu via Clisson et descend plein sud vers les Herbiers en passant par la Gaubretière.

 

Je fais l'ascension de l'ancienne Nationale 160 pour m'arrêter manger au sommet de la butte des Alouettes (du nom d'une légion de César), porte d'entrée officielle du département de la Vendée.

Pour la digestion, je fais la visite du dernier moulin à voile (20) encore en activité sur le Mont. Heureusement, un petit Parisien incollable sur les moulins répond à toutes les colles de la guide. Où l'on apprend un peu mieux sur les meules en silex et la fabrication de la farine...


moulin des Alouettes

 

 

Rencontre avec Joseph Briand aux Herbiers l'après-midi (voir son site de voyage dans les liens), passage devant le château d'Ardelay et petite bise à la cousine.

chateau d`Ardelay

 

 

A 19h, il est temps de rentrer. C'est chose faite en prenant la piste cyclable qui sur plus de 60 km relie les Herbiers à la préfecture en passant par Mesnard et le lac de la Tricherie (21) ...

étang de la Tricherie

... la forêt de l'Herbergement, les Essarts et son château aux 2000 ans d'histoire, la Merlatière et la Ferrière.

L'itinéraire est roulant, et plus qu'agréable à réaliser en cette fin de soirée d'été, se faufilant entre champs de blé, maïs, tournesol ou betteraves (22), ou quelques prairies d'élevage.


meules de foin

 

moisson

élevage


blé

 


A la nuit, la traversée du Bois des Girondins et du lac de barrage de Moulin Papon annonce mon arrivée à La Roche-Sur-Yon.

 

 

sites de la Vendée bocage

 

la Vendée Bocage pratique

la carte Avantage (2€, en vente dans la majorité des sites) permet des réductions sur l'ensemble des sites suivants (tarifs 2013, les prix indiqués tiennent compte de la réduction ; tarif enfant ou tarif adulte):

1 = Château de Gilles de Rais, Tiffauges (5€)
2 = Logis de la Chabotterie, St Sulpice le Verdon (4,50€)
3 = Refuge de Grasla, Les Brouzils (5 ou 6€)
4 = Château de Saint Mesmin, St André/Sèvre (3 ou 5€)
5 = Chemin de fer de la Vendée, Mortagne/Sèvre (14€)
6 = Cité des oiseaux, Les Landes Génusson (3€)
7 = Maison de la rivière, St Georges de Montaigi (3 ou 6,50€)
8 = Mont des Alouettes, Les Herbiers (2€)
9 = Manoir des sciences de Réaumur, Réaumur (4 ou 5€)
10 = Prieuré de Grammont, Saint Prouant (2€)
11 = Maison de la vie rurale, La Flocellière (3 ou 5,50€)
12 = Espace Gaston Chaissac, Ste Florence (3€)

13 = Château de Pouzauges, Pouzauges (1,50€)
14 = Château des Essarts, Les Essarts (3€)
15 = Château de Sigournais, Sigournais (4,50€)
16 = Château de la Grève, St Martin des Noyers (4€)
17 = Moulins du Terrier Marteau, Pouzauges (1,50€)
18 = Aventure médiévale, Pouzauges (7€/famille)
19 = Au fil de la Boulogne, Rocheservière (8€ pour 2h)
20 = Chouettes balades, St Philbert de Bouaine (4€/visioguide)
21 = Montaigu, 1000 ans d'histoire (2€/visite guidée)

 

 


 


 

 
Pages :12>>
 
Créé avec Créer un site
Créer un site gratuitement